Top 10 Programming Fonts

mai 19th, 2009

In the past, we’ve had to decide between tiny monospace fonts or jagged edges. But today, modern operating systems do a great job of anti-aliasing, making monospace fonts look great at any size.

Here’s a round-up of the top 10 readily-available monospace fonts for your coding enjoyment, with descriptions, visual examples and samples, and download links for each.

http://hivelogic.com/articles/view/top-10-programming-fonts

Une alternative au Finder

avril 16th, 2009

liquifile.jpg
http://www.macgeneration.com/news/voir/134576/liquifile-donne-une-autre-vue-sur-les-fichiers

Ecofont

février 20th, 2009

ecran_-33.jpg

“A chaque document imprimé, on ne consomme pas seulement du papier mais aussi de l’encre. SPRANQ creative communication, une web agency batave, a trouvé une solution pour prolonger nettement la durée de vie de vos cartouches: Ecofont. Une nouvelle police d’impression, économique et écologique!…”
http://www.ecofont.eu/ecofont_fr.html

La méthode Bernadette…

septembre 15th, 2008

methode-bernadette.jpgbernadette100.jpg

Exposition présentée au Musée Niepce (Chalon/Saone) 1 mars> 1 juin 2008

Merci a GR pour l’info

history

septembre 10th, 2008

tptq_history_3.png

History est un caractère typographique conçu par Peter Bil’ak. Il contient 21 “calques” inspirés par l’évolution de la typographie. Ces 21 caractères indépendants partagent les mêmes chasses et approches, ils sont donc combinables, afin de créer des milliers de styles différents. Les polices sont livrées avec l’application en ligne History Remixer, qui permet d’appliquer n’importe quel calque à un texte préalablement rentré, puis d’ajuster des détails comme les couleurs, etc.

History Remix est utilisable directement en ligne, mais vous devez posséder une licence pour générer le fichier .pdf permettant d’exploiter les résultats.

graphisme en france 2008/2009

juillet 25th, 2008

Edité par le Centre National des Arts Plastiques, cette publication est destinée aux étudiants et professionnels du design graphique.
Le dossier de cette année, rédigé par Catherine de Smet traite de la question de l’enseignement, accompagné d’un calendrier d’événements. Est cité la participation de l’erba Valence au colloque DDDAAA.

Pour vous procurer (gratuitement) un exemplaire, envoyez vos coordonnées à l’adresse suivante : contact-dap@culture.gouv.fr

last manoeuvres in the dark

juillet 16th, 2008

lmd.png

@ Superdome (exposition)
Fabien Giraud & Raphaël Siboni
au Palais de Tokyo (Paris)
jusqu’au 24 août 2008

A voir avant fin août à Paris, cette pièce de l’exposition Superdome du Palais de Tokyo, à laquelle à notamment participé Frédéric Voisin.

Une armée de Dark Vador(s), dotée d’une intelligence artificielle maléfique, compose le tube des ténèbres. L’installation se compose de 300 répliques en terre cuite noire émaillée du casque du seigneur Sith, héros maléfique de la trilogie Star Wars (Georges Lucas, 1977-1983).
Cet ensemble de casques constitue une formation militaire, comme une lointaine réminiscence de l’Armée de Xian.
Chacun de ces casques, équipé d’un puissant microprocesseur relié aux autres casques et à un ordinateur central, participe d’un système d’intelligence artificielle inspiré par des processus biologiques.
Ce “cerveau” surpuissant, doté d’une forme d’absolu, cherche à atteindre synthétiquement le tube musical le plus sombre de tous les temps, diffusé dans l’espace en temps réel.

Plus d’infos sur le site du Palais de Tokyo.

Vidéos sur YouTube.

Cybernétique musicale : Robin Meier et Frédéric Voisin.
Apprentissage mix : Franck Rivoire.
Synthétiseur : Olivier Pasquet.

Texte issue en partie du site du Palais de Tokyo.
Pour le titre : Orchestral Manoeuvres in the Dark.

forms of inquiry

avril 24th, 2008

Exposition
Du 6 mai au 21 juin
A lux°, scène nationale de Valence.

Forms of Inquiry
The Architecture of Critical Graphic Design
Sous forme d’exploration, des designers graphiques interrogent l’architecture

Créée à Londres en novembre 2007, puis présentée à Utrecht, cette exposition réunissant une vingtaine de designers graphiques de renommée internationale interroge les relations et les échanges mutuels entre le design graphique et l’architecture. D’une grande diversité formelle, l’unité de l’exposition tient dans un désir partagé : celui d’explorer les frontières de leur pratique graphique. Cette approche réflexive et critique donne pourtant à l’intuition une place essentielle. Chaque designer ou studio présente un exemple de travail antérieur, ainsi que le résultat d’une sorte d’enquête orientée par leur intérêt personnel pour l’architecture qui fournit les éléments visuels d’une affiche. Parfois dans la fiction, plus souvent dans l’histoire de l’architecture, ces productions évoquent, dans leur actualité graphique, de multiples questions en rapport avec la conception de nos lieux de vie. Une collection d’ouvrages dont le choix a été confié à des éditeurs ou des auteurs sont consultables dans un cabinet de lecture. Ces livres complètent le propos par de nombreux exemples de propositions graphiques. Le projet se refermera temporairement à la fin du mois de mai prochain par une présentation de Zak Kyes, graphiste londonien et commissaire à l’origine de cette exposition, lors d’une journée de conférences, à l’École des beaux-arts de Valence, avec des designers étrangers.

Vernissage mardi 6 mai 2008 à 18h30
En présence de Zak Kyes, designer graphique londonien, commissaire de l’exposition et directeur de l’édition du catalogue original.

Conférences de designers graphiques de l’exposition : dernière semaine de mai

Responsables de l’exposition et de la publication pour la version française : Gilles Rouffineau, Annick Lantenois, professeurs à l’École régionale des beaux-arts de Valence, avec Kévin Boezennec, Lionel Catelan, Colline Guinchard, Adrien Vasquez, étudiants en 3e année design graphique, et Samuel Vermeil, professeur à l’Erba. Merci à Zak Kyes, Coline Sunier et Grégory Ambos.

Projet mené en collaboration entre l’École régionale des beaux-arts de Valence et lux°, scène nationale de Valence.
Premier volet d’une recherche, en partenariat avec l’École supérieure d’art et de design de Saint-Étienne, qui se prolongera en 2009.

Horaires d’exposition
14h à 18h du mardi au vendredi
15h à 18h le samedi
fermeture les jours fériés

plein tarif : 2 euros
tarif réduit : 1 euro
gratuité pour les étudiants

Liens

Forms of Inquiry
erba Valence
lux°
AA Architecture Association

Photos : flickr et AA