Demandeurs d’emploi : se lancer dans l’entrepreneuriat

Vous êtes demandeur d’emploi et ne voulez pas, ou plus, être simple salarié? Vous avez envie de vous lancer et devenir votre propre patron? Même si cela peut sembler être une mission impossible, c’est pourtant assez facile de vous lancer dans cette nouvelle aventure. En France, l’Etat, par l’intermédiaire de Pôle Emploi, propose des aides pour que vous soyez votre patron.
Pour pouvoir vous aiguiller, voici quelques explications sur les différentes aides mises en place afin de franchir le pas de l’entrepreneuriat.

Les aides à la création d’entreprise

Si vous voulez vous lancer dans la création d’entreprise, vous devez tout d’abord avoir une idée précise de votre domaine d’activité. En effet, vous devez disposer d’un dossier solide et concret. Votre projet doit être viable, réfléchi et clair pour une personne extérieure. Ainsi, vous pourrez être plus confiant sur la faisabilité de votre projet. Il en va de même pour votre conseiller arce pole emploi.
L’aide ARCE, ou aide à la reprise ou création d’entreprise, est versée par Pole Emploi. Cette aide est versée sous forme d’un paiement intégral, du montant total des allocations qui vous sont dues. En effet, vos allocations sont calculées et versées en une seule fois. Ainsi, vous bénéficiez d’un capital pour vous permettre de lancer votre entreprise. Que ce soit pour les frais de lancement ou de gestion, ou encore pour l’achat du matériel nécessaire, cette somme vous servira dans les premières étapes de votre création. Vous devez toutefois pouvoir justifier des dépenses prévues dans le cadre de votre lancement d’entreprise.

Si vous souhaitez une aide pole emploi pour reprendre une entreprise existante, cela est également possible avec l’ARCE. Cette aide à la reprise d’emploi pole emploi vous permet de la même manière d’obtenir un budget additionnel pour reprendre l’activité d’une entreprise déjà en cours d’activité.

Aides complémentaires

Il faut savoir que l’ARCE est versée en plusieurs étapes. Vous devez suivre le processus de création d’entreprise pour obtenir les sommes totales. Si cette somme est un réel tremplin pour vous lancer, elle peut ne pas être suffisante pour votre projet.
Vous pouvez également disposer d’un apport personnel pour votre capital initial. Ainsi, celui-ci complétera les sommes versées par le Pôle Emploi pour vous permettre d’être plus à l’aise financièrement.
Enfin, vous pouvez solliciter un établissement bancaire ou de crédit pour obtenir un emprunt. Dans le même cas que votre dossier déposé auprès de votre conseiller pôle emploi, celui-ci devra être clair et détaillé. Vous aurez plus de chance d’obtenir le financement désiré.